top of page

Les besoins nutritionnels du chat

Dernière mise à jour : 6 avr.





Dans la nature, le chat se nourrit majoritairement de petites proies. Il a donc une préférence naturelle et un métabolisme adapté pour un régime pauvre en hydrate de carbones (longtemps nommés"glucides") mais riche en protéines. Le chat est ainsi considéré comme étant un carnivore.


Les chats semi-domestiqués ont gardé cet instinct et ce besoin de protéines. Les protéines doivent représenter le principal nutriment dans la nourriture du chat, car celles-ci leurs permettent de produire l'énergie dont ils ont besoin. Comme indice une petite proie de type souris est composée d’au moins 60-70% d’eau et pour les nutriments de 2/3 protéines, 1/3 d'acides gras ("lipides") et le reste de glucides et minéraux.


Malheureusement pour nos amis félins beaucoup d’aliments industriels contiennent une teneur importante en céréales et en amidon. Si on se réfère à l'alimentation type souris, l'apport en hydrates de carbones ("glucides") représentent moins de 3%. De plus, le métabolisme du chat a la spécificité de pouvoir transformer et synthétiser à la "demande" son apport en glucose et autres corps cétoniques. L’amidon et les glucides présents dans l'alimentation industriels sont souvent responsables de divers maux chez le chat tels que des troubles digestifs, du surpoids et diverses maladies métaboliques.


Voici un aperçu des besoins spécifiques du chat :


  • Protéines : Elles doivent représenter au moins entre 30 à 45 % de sa ration alimentaire et doivent être de bonne qualité et principalement d’origine animale. La fonction principale des protéines alimentaires est de fournir les acides aminés nécessaires à l'animal afin de lui permettre la synthèse de ses propres protéines pour assurer le fonctionnement de son organisme.

  • Acides aminés : les acides aminés essentiels sont ceux qui doivent être fournis par l'alimentation, car l'organisme ne peut pas les produire. Les protéines sont la principale source des acides aminés. Le chat a besoin de 11 acides aminés essentiels, dont la taurine, l'arginine, la méthionine, etc. La taurine, indispensable au bon fonctionnement musculaire , se trouve dans les protéines animales. Certaines carences d'acides aminés peuvent avoir des répercussions dramatiques sur son état de santé, tels que des troubles de la croissance, insuffisance cardiaque, cécité, troubles de reproduction, etc. Le chat ne peut donc pas être végétarien !

  • Vitamines : le métabolisme du chat ne peut pas synthétisé certaines vitamines ; il a donc un besoin important en vitamines A, B, C, D, H, E via ses apports alimentaires.

  • Acides gras essentiels : Les acides gras oméga-3 et oméga-6 sont tous deux impliqués dans les processus inflammatoires de l’organisme ; oméga-6 ont une plus grande tendance à être pro-inflammatoires, tandis que les oméga-3 ont tendance à avoir des propriétés anti-inflammatoires. Pour cette raison, il est très important d’avoir un bon équilibre. Une consommation excessive d’acides gras oméga-6 et une insuffisante d’acides gras oméga-3 peut entraîner une inflammation chronique. Les oméga-3 seront essentiels à la structure et le fonctionnement des membranes cellulaires, ils sont donc indispensables pour une peau et un pelage sain.

  • Calcium et phosphore : le rapport entre calcium et phosphore est particulièrement important. Pour un bon métabolisme osseux, il devrait être compris entre 0.9 et 1,2. les carences sont plutôt rares avec l'alimentation industrielles, cependant il est conseillé d'éviter éviter les excès de phosphore.

Les besoins en eau sont également important. Le chat doit pouvoir en trouver en permanence afin de lui garantir une hydratation optimale afin d’éviter de trop concentrer ses urines, souvent responsable de formation de calculs et/ou d’insuffisance rénale qu’un déficit en eau pourrait provoquer. Le chat étant un petit buveur, il a besoin de l'alimentation pour subvenir à ses besoins


Quelle soit industrielle ou ménagère (ou mixte), l'alimentation de votre chat doit respecter ses besoins nutritionnels en protéines, glucides, lipides, vitamines et sels minéraux. Elle devra être adaptée en fonction de chaque individu en considérant son âge et surtout de son mode de vie (intérieur ou extérieur). Pour que votre chat conserve une bonne santé, rien de mieux qu’une alimentation qui prend en compte l’ensemble de ses besoins.


Les préférences alimentaires sont variables en fonction des individus et des aliments auxquels ils sont habitués dès leur plus jeune âge. Si vous désirez modifier l’alimentation de votre chat, il vous faudra parfois de la patience et de la persévérance ; et comme nous humain, le chat aime une alimentation variée et de qualité.


Une alimentation inadaptée sur le long terme pourrait conduire à des carences et divers problèmes de santé.


Si votre chat a des problèmes de santé, il est possible de modifier et améliorer son alimentation en tenant compte des différentes pathologies et ainsi adapter ses apports en nutriments.


Contactez-moi pour de plus amples informations si vous désirez optimiser l’alimentation de votre animal.


Virginie - Anima ViBe


55 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page